top of page

Circle, notre premier mat déporté


Pourquoi créer un mât déporté ?

On pourrait raconter que nous avons fait une longue marketing pour étudier le besoin de nos clients, que nous les avons interrogés, réalisé plein de graphiques et de tableaux aux multiples couleurs... Mais ce serait mentir (et ce n'est pas beau de mentir).


La vérité ? Lors du salon de Maison et Objet de septembre 2023, nous avions un souci : nous notre "plafond" était trop petit pour suspendre tous les produits. Alors, pourquoi ne pas les suspendre aux murs ?

Et comme les visiteurs du salon nous demandent si ils peuvent acheter nos supports muraux pour leur boutique, pour leur client, pour mettre au dessus d'un canapé ou pour suspendre une lampe de chevet, on tient notre "proof of concept" pour utiliser un jargon d'intello.




Les étapes du développement

Comme toujours, sortir un produit qui nous plaise, qui corresponde à nos critères (facilement transportable, coût maîtrisé, écologiquement responsable) et qui ne nécessite pas un Bac+10 en bricolage pour l'installer nous a pris un peu de temps.

La première version de septembre a cassé au bout d'une journée de manipulation, la deuxième était tellement renforcée qu'elle pesait plus lourd que notre fille... je vous fais grâce des autres tests et des 1000 dessins associés.

La version actuelle nous permet de supporter des suspensions de 2 kilos (soit la quasi totalité de notre gamme), d'être facilement montable et transportable.

Nous l'avons décliné en 3 diamètres afin de proposer des solutions aussi bien pour la chambre que pour le salon.





Et son nom ?

Le choix de "Circle" pour un mat qui a une forme ronde est assez intuitif. Mais saurez vous reconnaître la chanson qui se cache derrière ?


On vous aide un peu :

"It's the circle of life

And it moves us all

Through despair and hope

Through faith and love

Til we find our place

On the path unwinding

In the circle

The circle of life"



'




Comments


bottom of page